claire-de-bouzigues

L’Huître de Bouzigues est certainement la meilleure du monde !

"Notre engagement : la qualité, la traçabilité et le prix de tous les produits que je sélectionne pour vous."

Claire de Bouzigues

Les garanties sanitaires

La France est le pays le plus contraignant en matière de normes sanitaires en Europe voire dans le monde.

Le respect de ces normes est un élément fondamental dont le but est de protéger tous les êtres vivants et leur environnement. Ces normes permettent de répondre aux exigences de la demande et de proposer des produits de qualité irréprochable  afin de préserver la santé publique.

Des démarches sont rendues obligatoires : la traçabilité, le contrôle par les laboratoires et la surveillance par l’IFREMER.

Le producteur est tenu de tenir un tableau de traçabilité très précis présentant les entrées et sorties de chaque lot ou de chaque fraction de lot de marchandises. Il doit le tenir à jour et le présenter à l’administration sur demande.

Ce tableau est obligatoire et permet de suivre la traçabilité à tout moment puisque toutes les informations sur les produits y sont inscrites : origine, et provenance, date de pêche, date de vente, l’identité du client….

Cette contrainte imposée permet de suivre un produit de bout en bout de la chaîne industrielle et logique, c’est-à-dire de remonter depuis le client jusqu’au fournisseur.

Afin de garantir une qualité optimale, le service vétérinaire impose  aux producteurs de choisir un laboratoire privé. Ce dernier, fait des analyses sur la chair des marchandises pour s’assurer que les produits soient sains. Cette opération est répétée tous les 15 jours au minimum.

Ce laboratoire vérifie également  l’eau du bassin en faisant des analyses tous les 2 mois.

La surveillance  régulière  des eaux marines et  des coquillages permet de contrôler l’absence d’éléments nocifs tels que les métaux lourds, les bactéries et virus provenant de contaminations ou de pollutions, qui pourraient être présents dans la chair du coquillage au moment de sa consommation par l’homme.

Pour éviter tout risque, l’IFREMER prend ses précautions et effectue des analyses et des prélèvements journaliers afin de surveiller la propreté de l’eau de l’étang de Thau. Ainsi, l’IFREMER s’assure de la qualité des produits élevés et de leur environnement.

En cas de doute, ou d’anomalie constatée sur cet environnement l’IFREMER saisit le Préfet qui ordonne une fermeture administrative de l’étang ou de tout autre site contaminé. Dans ce cas, la commercialisation de tous les coquillages du secteur concerné est interdite.

La dernière fermeture administrative de l’étang de Thau a été ordonnée le 23 janvier 2014. Elle a été levée le 6 février 2014 après trois contrôles positifs successifs.

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Paste your AdWords Remarketing code here